Actualité

ATELIER EN COURS

ATELIER DE SÉRIGRAPHIE SUR LES ÉMOTIONS
DE FÉVRIER À MAI 2019
ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE FELLETIN


Mélanie Leduc — Atelier de sérigraphie Les Michelines commence ce mois-ci une intervention pédagogique auprès de quatre classes de l’école élémentaire de Felletin. Il s’agira de présenter les principes de la sérigraphie ainsi que le projet de création graphique qui sera mené avec les élèves jusqu’au mois de mai. Cet atelier aura pour finalité la réalisation de masques sur le thème des émotions. Imprimés en sérigraphie sur des supports textiles, ces masques serviront aussi à créer des assises pour la salle de motricité de l’école. Ce projet répond à un besoin formulé par l’équipe pédagogique tout en permettant d’ouvrir les enfants à la pratique des arts graphiques et aux savoir-faire manuels.

En partenariat avec Les Michelines et L’école élémentaire de Felletin. Avec l’aide de La DRAC Nouvelle-Aquitaine.

 

 

 



 

SOIRÉE CINÉMA — OUVERT À TOUS !

L’ATELIER DU SPECTATEUR
LUNDI 11 FÉVRIER 2019 À 20 H À LA SALLLE DES FÊTES DE PEYRELEVADE
MARDI 12 FÉVRIER 2019 À 20H SALLE DE LA ROTONDE AU LMB DE FELLETIN
ENTRÉE LIBRE


Quartier Rouge en partenariat avec Jenny Saastamoinen de l’association L’œil lucide, des résidents du Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile de Peyrelevade (CADA) et des étudiants du Lycée des Métiers du Bâtiment (LMB) de Felletin, organisent deux soirées de projection de films documentaires.

Ces deux soirées sont la restitution d’un « atelier du spectateur » mené durant plusieurs semaines à Peyrelevade et à Felletin. Il a consisté à découvrir des films documentaires autour de la thématique « L’homme et le temps », et à choisir ensemble une sélection de films à partager plus largement. Les résidents et les étudiants seront heureux de partager leurs choix de films sur cette thématique. Issues des croisements des regards, ces projections sont l’occasion de s’interroger et d’échanger sur notre relation au temps.
Nous vous espérons nombreux ! 

AU PROGRAMME


HOPPTORNET
 (Le Grand Plongeoir / Ten Meter Tower)
Suède | 2017 | 15 minutes
Un film de Axel Danielson et Maximilien Van Aertryck

Une situation qui illustre le dilemme. La peur de se jeter à l’eau, l’humiliation du renoncement. Comment sommes-nous lorsque nous hésitons ? Lorsque nous prenons une décision ? Que faisons-nous quand nous sommes seuls, et quand nous sommes avec les autres ?

 

UNDO
France | 2005 | 10 minutes | 35 mm
Un film de Jean-Gabriel Périot

Nous n’aurons pas de lendemains qui chantent.
Nous ne vivons pas une époque formidable.
Était-ce mieux avant ?

 

 

 

 

 

 

 

SOUS TES DOIGTS
France | 2014 | 13 minutes
Un film de Marie-Christine Courtès

À l’occasion du décès de sa grand-mère, une jeune eurasienne revit, entre danse et rituels, l’histoire singulière des femmes de sa famille, de l’Indochine coloniale à l’isolement d’un camp de transit. Le jour de la crémation de sa grand-mère, Emilie, une jeune métisse asiatique, se plonge dans les souvenirs de la vieille femme. Entre souvenirs, danse, colère et rituels traditionnels, Emilie apprend à accepter cet héritage…

En partenariat avec L’œil lucide, Le Lycée des Métiers et du Bâtiment de Felletin et Le Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile de Peyrelevade. Avec le l’aide du dispositif Passeurs d’images — Les yeux verts, et de La DRAC Nouvelle-Aquitaine.


ATELIERS

L’ATELIER DU SPECTATEUR
LES 22 ET 29 JANVIER 2019
LMB DE FELLETIN ET CADA DE PEYRELEVADE


L’Atelier du spectateur se tiendra les 22 et 29 janvier 2019 au LMB (Lycée des Métiers du Bâtiment) de Felletin et au CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asiles) de Peyrelevade. Animé par Jenny Saastamoinen de L’œil Lucide, cet atelier propose de visionner un large choix de films documentaires puis d’effectuer une sélection afin d’élaborer, à l’issu des ateliers, une programmation qui sera diffusée à l’occasion d’une projection publique en février. Ces ateliers sont l’occasion de discussions et d’échanges critiques. Ils proposent une expérience commune autour du cinéma documentaire. Nous vous informerons des dates et horaires précis dans notre prochaine newsletter.



 

ARTISTES EN RÉSIDENCE

RÉSIDENCE BORIS NORDMANN
DU 9 AU 25 JANVIER 2019
FICTION CORPORELLE LOUP


Boris Nordmann, déjà présent sur plusieurs temps lors de l’année 2018, viendra du 9 au 25 janvier, poursuivre ses recherches pour l’élaboration d’une Fiction corporelle loup.

En lien avec un groupe composé de diverses personnes concernées : éleveurs ovins et bovins ; bergers ; maire ; naturalistes ; chasseurs ; médecin-urgentiste et membre du comité d’éthique du CHU de Guéret ; guide de moyenne montagne ; ils partagent le désir d’anticiper le retour du loup sur le territoire de la Montagne Limousine et d’expérimenter la Fiction corporelle loup comme une forme de diplomatie possible afin de faciliter les interactions avec l’animal.


RÉSIDENCE OLIVE MARTIN ET PATRICK BERNIER
JANVIER 2019
LYCÉE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT À FELLETIN


Olive Martin et Patrick Bernier reviennent en résidence au LMB de Felletin. Ils poursuivront la réalisation de l’œuvre entreprise en novembre dernier : L’exposé des motifs (titre provisoire). Cette œuvre est créée en collaboration avec les élèves Techniciens Menuisiers Agenceurs et les BTS Architecture Métallique Conception et Réalisation.

Cette résidence s’inscrit dans l’élaboration d’un protocole de résidence pour l’établissement issu de l’expérimentation des artistes lors de leurs résidences 2017/2018.



 

STAGE OUVERT À TOUS EN JANVIER — COMPLET !

Quartier Rouge organise un stage « Comprendre les loups dans leur relation aux troupeaux » du 14 au 16 janvier 2019 avec l’artiste Boris Nordmann et Jean-Marc Landry, éthologue — spécialiste des loups en milieu pastoral.

STAGE
DU 14 AU 16 JANVIER 2019
LES PLATEAUX LIMOUSINS — LE VILLARD — ROYÈRE DE VASSIVIÈRE


Comprendre les loups dans leur relation aux troupeaux

Quartier Rouge soutient des actions artistiques engagées dans un dialogue avec les enjeux de société, notamment dans l’espace public. Elle soutient des formes artistiques et des artistes émergents, dans leur capacité à engager de nouveaux modes de collaboration et d’action, à renouveler les représentations et à produire des récits individuels et collectifs. Dans ce cadre, l’association invite en 2017 Boris Nordmann, avec qui elle propose du 14 au 16 janvier 2019 un stage en lien avec la création d’une Fiction corporelle Loup (voir présentation de Boris Nordmann ci-dessous).

Stage du 14 au 16 janvier 2019 — ouvert à tous, sur réservation au 06 02 65 35 51
Avec Jean-Marc Landry : éthologie des loups en milieu pastoral
Et Boris Nordmann : artiste, qui cherche à penser comme un loup et nourrir l’écriture d’une Fiction corporelle Loup.

Ce stage est organisé par Quartier Rouge en partenariat avec l’association Pivoine. La Fiction corporelle Loup est développée en partenariat avec la Ferme de Lachaud, à Gentioux.

Depuis l’automne 2017 sur la Montagne Limousine, un groupe s’organise pour se préparer au retour des loups. Il est composé d’éleveurs ovins, bovins et caprins, de naturalistes, d’un maire, d’un chasseur, d’une medecin urgentiste, d’un guide de moyenne montagne, et d’un artiste qui cherche à penser comme un loup. Nous nous préparons, pour éviter ce qui se passe dans les Alpes, où il devient difficile de ne pas avoir un avis tranché sur la “question des loups”. Nous cherchons une voie médiane, nous cherchons à comprendre et à nous entendre. Nous voulons faire connaissance, dans tous les sens du terme. Après avoir accueilli Gérard Vionnet, éleveur dans le Jura et berger dans les Alpes, nous accueillons Jean-Marc Landry, qui étudie les comportement des loups en milieu pastoral, avec les  troupeaux, les chiens, les humains et les émotions. Durant ces quelques jours, il sera affaire de questions et de recherche d’avantage que de réponse ou de vérité. Nous discuterons de représentations, que nous pouvons multiplier pour gagner en autonomie. Nous expérimenterons la négociation entre humains et avec les non-humains. Nous apprendrons à observer les caractéristiques d’un terrain, les trajets des animaux et nous initierons différentes techniques. Nous reconnaîtrons l’importance des corps, corps animaux que nous chercherons à comprendre depuis nos corps de mammifères humains.


PROGRAMME


DIMANCHE 13 JANVIER 2019 — DE 14:30 À 17:00
Temps de rencontre autour de la démarche et des recherches de Jean-Marc Landry.

LUNDI 14 JANVIER 2019 — DE 9:30 AU DÎNER : RENOUVELER NOS REGARDS
> Pratiques en aveugle
Objectifs : dé-focaliser la question du loup, la mettre en relation avec la perception de l’inconnu, sortir des apriori, sortir des représentations visuelles, entrer dans l’écoute, stimuler des perceptions enfouies, écouter comme des loups, constituer un groupe.Déjeuner tous ensemble> Pose de “pièges” photographiques
Objectif : apprendre à poser un piège photographique, identifier nos voisins animaux, où et quand ils passent, faire une activité digestive au grand-air.> Visionner des vidéos d’éthologie lupine et pastorale
Objectifs : se couler dans un regard éthologique, passer de la description à l’interprétation, voir et re-voir, discuter.> Pratique du wolf howling – cri du loup

Dîner

MARDI 15 JANVIER 2019 — DE 9:30 AU DÎNER :  PENSER COMME…
> Se comporter comme les loups vus la veille en vidéo : se déplacer comme un loup, aborder une clôture comme un loup, etc. Objectifs : déplacer la pensée vers le ressentir, réfléchir avec son ventre, affiner la compréhension, renouveler l’interprétation, discuter des hypothèses à partir de nos corps en mouvement, si le climat le permet la pratique se fait dehors et permet d’afiner l’usage des pièges photographiques.

Déjeuner tous ensemble

> Jouer la joute
Objectifs : transformer une situation de lutte en jeu, ne pas subir une attaque, la (dé)jouer.> Subir le loup ou le déjouer, discussion sur des cas concrets
Objectif : s’outiller de l’expérience des autres, situer le facteur émotionnel, aborder la coopération.

Dîner

MERCREDI 16 JANVIER 2019 — DE 9:30 À 17:00 : ENVISAGER LA SUITE…
> Pratique de dé-focalisation / re-focalisation
Objectif : se mettre collectivement en condition pour la suite de la journée.

Atelier de fiction collective pour la protection des troupeaux (matin et après-midi)
Objectif : Ouvrir les imaginaires, ouvrir les représentations, ouvrir les pratiques, ouvrir pour que quelque chose puisse se fermer.Bilan et célébration


OBJECTIFS PRINCIPAUX DU STAGE
Apprendre à enquêter sur la personnalité d’un animal
Pousser l’activité de “penser comme un loup”, dans le corps individuel et le corps collectif
Élargir nos capacités individuelles et collectives à rencontrer l’inconnu
Sortir du clivage médiatique pour permettre des aventures collectives
Mieux comprendre les loups dans leur relation aux troupeaux


LES INTERVENANTS
Jean-Marc Landry
Le jour, le pelage mimétique des loups les dissimule. Jean-marc Landry et son équipe les observent la nuit. Avec une caméra infrarouge, un loup apparait en clair (chaud) sur le terrain sombre (froid). Ainsi, leur relation avec les chiens de protection, les troupeaux et le reste du milieu devient lisible. Les recherches de Jean-marc Landry ont une renommée internationale. Ces dernières années, il s’attache à comprendre leur relation au milieu pastoral français (projet CanOvis). Il a filmé des situations qui ne s’inventent pas, comme celle d’un renard mettant un loup en fuite. Avec lui, nous parlerons de protection des troupeaux, et discuterons ses dernières hypothèses sur les stratégies de chasses et l’effet de la personnalité des individus loups. «Jusqu’à aujourd’hui, nous avons pensé en tant qu’humain pour protéger nos bêtes. L’objectif de notre projet est de penser comme un loup, seul voix possible pour sortir de l’impasse dans laquelle nous nous sommes fourgués.» https://fjml.life/

Boris Nordmann 
Après des études de biologie, puis d’art contemporain, il explore des manières de sentir autre : avec le “Philtre / kit optique pour se voir avec les yeux de l’autre” (prix Lépine 2009) puis les Fictions corporelles (méthode pour se sentir araignée, cachalot, agglomération de marseille, taureau, chauves-souris). Il a également mené une recherche autour des dauphins pour apprendre leur manière d’être au monde. Il apprend à écholocaliser comme eux, puis l’enseigne. Il découvre la plongée en apnée, la danse contact, la Communication Intuitive®, passe par l’EHESS pour une science sociale animalière naissante. Chaque Fiction corporelle  est le fruit d’une enquête sur le sujet abordé, croisant oeuvres scientifiques et littéraires, dialogues avec des spécialistes et rencontres de terrain. Le principe est de trouver dans le monde perceptible de l’humain ce qui permet de comprendre le plus finement le monde de l’autre.La fiction corporelle Loup est développée par Boris Nordmann depuis le Plateau de Millevaches et accompagnée par l’association Quartier Rouge. Pour cette création, Boris Nordmann travaille avec un groupe hétérogène (composé d’éleveurs, naturalistes, maire, guide de moyenne montagne, médecin urgentiste) qui se retrouve autour de la volonté d’anticiper le retour du loup sur ce territoire. www.borisnordmann.com


LE LIEU
Aux Plateaux Limousins — hameau Le Villard — 23460 Royère-de-Vassivière
Possibilité d’hébergements sur place en gite en chambres de 4 lits – 45€ par personne pour les 3 nuits (13, 14, 15 janvier).


TARIFS DU STAGE
Le financement de ce stage repose principalement sur les participants. Que vous soyez salarié, exploitant, auto-entrepreneur, chômeur, bénéficiaire du RSA, vous disposez peut-être de droits à la formation. Contactez-nous au plus tôt pour procéder aux demandes de prise en charge (auprès de votre OPCA ou de Pôle emploi).Si vous ne pouvez bénéficier d’aucune prise en charge, nous vous demanderons une adhésion à Quartier Rouge (10 euros) ainsi qu’une participation libre en conscience. Nous vous informerons des coûts de l’ensemble du stage et du cout par stagiaire. En fonction de vos moyens, nous vous laisserons estimer la contribution que vous pourrez apporter à cette formation.


Le nombre de places est limité, et pour la constitution d’un groupe cohérent avec les objectifs du stage et hétérogène (éleveurs, naturalistes…), il est impératif de nous contacter pour réserver : 06 02 65 35 51. Pour plus de précisions sur le stage, n’hésitez pas à nous contacter.

Téléchargez le programme > ICI



 

RÉSIDENCE OLIVE MARTIN ET PATRICK BERNIER

DU 17 AU 25 NOVEMBRE 2018
LYCÉE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT DE FELLETIN


Olive Martin et Patrick Bernier, en résidence au Lycée des Métiers du Bâtiments de Felletin depuis 2017 afin d’établir un protocole de résidence dans l’établissement, reviennent dans l’établissement du 17 au 25 novembre.

Ils  travailleront sur la conception d’un siège, avec la participation d’élèves de première professionnel Technicien Menuisier-Agenceur et des BTS Architecture métallique-conception et réalisation. Le siège sera une fusion entre un siège indiscret et un siège AA ; la fusion de deux types de sièges totalement différents sous bien des points sera un challenge pour ces élèves.  Dans un premier temps, ils se pencheront sur la réalisation de dessins techniques, pour ensuite fabriquer une maquette ou une tentative à échelle 1.

Avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine et du Rectorat.



 

RÉSIDENCE BORIS NORDMANN

DU 6 AU 23 NOVEMBRE 2018 
TERRITOIRE DE LA MONTAGNE LIMOUSINE


L’artiste Boris Nordmann déjà venu en 2017 présenter une Fiction corporelle Cachalot (http://www.borisnordmann.com/fiction-corporelle-cachalot/) travaille depuis avec un groupe de personnes composé d’éleveurs, naturalistes, maire, aménageurs du territoire, guide de moyenne montagne — afin de travailler sur la Fiction corporelle Loup, une création artistique à vocation de médiation sur le conflit lié au retour des loups sur la montagne limousine.

Il revient en résidence afin de préparer le programme 2019 et notamment finir les derniers préparatifs d’une conférence et d’une formation qui se déroulera du 13 au 16 janvier 2019 qui sera co-animée par Boris Nordmann et Jean-Marc Landry (éthologue, spécialiste du comportement du Loup). Ouverte à tous, elle aura pour objectif de mieux comprendre les loups pour protéger les troupeaux, de croiser différents modes de production des connaissances (pastoral, naturaliste, médiatique, intuitif et artistique) et d’expérimenter ce que « penser comme » ou « se sentir loup » peut permettre pour la compréhension de l’animal.

Plus d’informations à suivre dans les mois qui viennent.



 

RÉSIDENCE ARC EXPÉRIENCE DU TERRITOIRE

LES 6 ET 7 NOVEMBRE 2018 
FELLETIN


L’ARC – Atelier de recherche et de création – Expérience du territoire est composé de professeurs et d’élèves de l’ENSA – l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges. Ils s’interrogent sur la relation qu’eux, artistes, entretiennent avec leur environnement, le paysage, ses occupants. L’ambition de cet ARC Expérience du territoire est de prendre conscience et d’explorer les enjeux, le cadre, le territoire, tant géographique que social, écologique, politique…

Le 6 et 7 novembre, ils sont venus travailler à Felletin afin de s’interroger sur leur méthodologie de travail collectif avec Quartier Rouge, Pivoine (association d’éducation populaire), Natacha Margotteau (animatrice-formatrice de l’association Penser/Ouvrir – Asphodèle) et Anna Bourrec (ancienne étudiante de l’ENSA)



 

ATELIER TEXTILE « BESTIAIRE »

DU 9 AU 12 OCTOBRE 2018
ÉCOLE ET COLLÈGE DE FELLETIN


Atelier Bestiaire avec Natacha Sansoz

Cet atelier a débuté les 27 et 28 septembre dernier par la visite de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson et un premier atelier avec l’artiste Natacha Sansoz durant lequel les élèves ont pu découvrir la démarche de l’artiste, connaître le déroulé de l’atelier et être initié au feutrage de la laine.Cet atelier se poursuivra du 9 au 12 octobre par la réalisation d’une sculpture chimérique en matière textile qui sera exposée dans le cadre des Journées de la Laine qui se dérouleront à Felletin les 26, 27 et 28 octobre prochain.

Avec les élèves de CM2 de l’école de Felletin et les deux classes de 6e du collège Jacques Grancher de Felletin.

En partenariat avec l’association Lainamac et la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé.



HORIZONS GÉOGRAPHIQUES

DU 20 AU 28 JUILLET 2018
À LA GARE DE FELLETIN


Convoquer par notre présence un espace commun
Autour d’une semaine d’ateliers, Horizons géographiques propose un moment de rassemblement individuel et collectif.
Un temps pour interroger et intensifier nos manières d’appréhender le monde et nos capacités d’agir.
Écrire ensemble l’ici que nous partageons, explorer les territoires communs, élargir notre regard autour de la Gare de Felletin, imaginer un espace réciproque qui fait place à l’autre et à l’ailleurs, voilà l’ambition de cette deuxième invitation collective et joyeuse.


PROGRAMME

VENDREDI 20 JUILLET
De 14 h à 17 h  Atelier Radio
Avec les étudiants du CREADOC d’Angoulême
Découverte du matériel d’enregistrement et de protocoles de prise de son qui seront expérimentés sur l’ensemble de la semaine. « L’écho des lieux » sera l’un d’eux à travers lequel nous irons faire parler les lieux qui nous entoure.
18 h  Présentation de l’Atelier du Jeu de peindre et du Closlieu
Mélanie Leduc et Thérèse Guérard
20 h  Repas et soirée dansante coupé/décalé dans La Baraque à Méliès


SAMEDI 21 JUILLET
De 10 h à 18 h Itinéraires de pensée
Association Pivoine
Arpenter les chemins que prennent nos réflexions, les influences réciproques entre les mouvements du corps et ceux de la pensée. Différentes propositions mêleront la marche, la réflexion, seul et à plusieurs, autour du thème d’Horizons Géographiques : les lieux de revendication, d’affirmation. Des moments de cartographie ponctueront ces expérimentations pour garder des traces.
Rendez-vous 10h à la Gare — Sur inscription au 06 89 98 39 68 — Prévoir un pique-nique à partager
+ Atelier de linogravure
Expressions nomades
De 14 h à 18 h  Atelier réparation de vélo
La resourcerie Court-Circuit
Court-Circuit vous propose de venir réparer, entretenir votre vélo ou vous attaquer à un vélo de récup’ qui sera mis à disposition à la Gare le temps d’Horizons Géographiques pour tester la présence de vélos en libre-service à Felletin.
18 h  Apéro-terrasse à la Petite Maison Rouge
21 H  Concert

La Petite Maison Rouge accueille Johnny Montreuil


DIMANCHE 22 JUILLET
De 10 h à 18 h  Itinéraires de pensée
Association Pivoine
Arpenter les chemins que prennent nos réflexions, les influences réciproques entre les mouvements du corps et ceux de la pensée. Différentes propositions mêleront la marche, la réflexion, seul et à plusieurs, autour du thème d’Horizons Géographiques : les lieux de revendication, d’affirmation. Des moments de cartographie ponctueront ces expérimentations pour garder des traces.
Rendez-vous 10h à la Gare — Sur inscription au 06 89 98 39 68 — Prévoir un pique-nique à partager
+ Atelier de linogravure
Expressions nomades


LUNDI 23 JUILLET

De 10 h à 11 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 10 h 30 à 13 h  Les points de vue de la Gare
Ballade et discussion autour du quartier de la Gare avec Nicolas Dahan, architecte et Marin Baudin, paysagiste pour le CAUE.
+ Atelier de linogravure
Expressions nomades
De 14 h à 15 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 15 h à 18 h  Carto Party ! Atelier de cartographie sur Felletin
Quentin Paternoster — FRACTALE
Découverte du projet de cartographie participative OpenStreetMap, puis cartographie de Felletin sur les thématiques intéressant les participant.e.s (exemple : bâti vacant, itinéraire course à pied, petit patrimoine bâti).
18 h 45  Soirée rencontre et buffet de la Gare
Autour de différents sujets prétextes à la discussion, nous partagerons et écouterons ensemble des histoires, des anecdotes d’ici et d’ailleurs. Rencontres suivies d’un buffet dînatoire.
21 h  Projection cinéma dans la Baraque à Méliès
Nul homme n’est une île — 2017 — durée 1 h 36 — Zadig films
Un film de Dominique Marchais présenté par Jenny Saastamoinen de L’oeil Lucide
« Chaque homme est un morceau du continent, une partie de l’ensemble ». Nul Homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui font de la politique à partir de leur travail et se pensent un destin commun. Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?


MARDI 24 JUILLET

Écrire la théorie — PAN ! 
Pour ouvrir nos champs de réflexion, mieux comprendre et s’approprier la nature et les effets possibles des écritures théoriques d’aujourd’hui. Lectures, discussions, exercices critiques… Ateliers animés par Christophe Hanna et Jean Gilbert, documentés par Laurie-Anne Estaque et Cédric Scandella
De 9 h à 10 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 14 h à 15 h 30 Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 15 h À 18 h  Écrire la théorie avec Bruce Bégout
18 h 30  Apéro-terrasse à la Petite Maison Rouge


MERCREDI 25 JUILLET

De 9 h à 10 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 10 h 30 à 13 h 30  Écrire la théorie avec Jean-Marie Gleize
De 14 h à 15 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 15 h à 18 h  Écrire la théorie avec Alexandre Pierrepont
18 h 30  Apéro-terrasse à la Petite Maison Rouge
20 h  Soirée jeux littéraires et jeux d’artistes
« À nous de jouer », un jeu de mots, de récits collectifs et d’images d’archives créé par Marie-Pierre Duquoc et Julien Zerbone, en présence de Marie-Pierre Duquoc. « Le jeu du commerce », une proposition de Julien Salban-Crema dans le cadre de l’Arc Expérience du territoire de l’ENSA Limoges. « L’Echiqueté » est une variante du jeu d’échecs créée par Olive Martin et Patrick Bernier.


JEUDI 26 JUILLET

De 10 h à 11 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 10 h à 11 h  Pratiques corporelles (Yoga ou Feldenkrais)
De 14 h à 15 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 14 h à 18 h  Atelier de microcartographies du quartier
Atelier de Géographie Populaire du plateau de Millevaches
Cartographier les plus petites choses, se donner à voir ce que l’on ne voit pas.
19 h  Apéro-terrasse à la Petite Maison Rouge


VENDREDI 27 JUILLET

De 10 h à 11 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 10 h à 12 h  Felletin 2050  Porteurs de paroles sur le marché
Provoquer la rencontre et la réflexion sur l’espace public autour de projections pour l’avenir de Felletin
De 11 h 30 à 15 h 15  Voyage en train
Felletin – Busseau-sur-Creuse – Felletin en compagnie de Frédéric Blin, guide spontané.
Prévoir un pique-nique à partager sous le viaduc de Busseau.
De 14 h à 15 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 16 h à 18 h  Atelier de cartographie partir du texte Tout autour, 36001e commune de France, témoignages d’hospitalités
Texte sans fin écrit à partir des témoignages qui ont été, sont et seront envoyés au PEROU — laboratoire de recherche-action qui expérimente de nouvelles tactiques urbaines afin de fabriquer l’hospitalité tout contre la ville hostile.
18 h 30  Apéro-terrasse à la Petite Maison Rouge
20 h  Dîner du marché à la Gare
Venez partager vos victuailles du marché !
21 h  Soirée ciné surprise dans la Baraque à Méliès
Daguerréotypes de Agnès Varda
Documentaire modeste et local sur quelques commerçants d’un petit morceau de la rue Daguerre, un regard attentif sur la majorité silencieuse.


VENDREDI 27 JUILLET

De 10 h à 11 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 10 h à 12 h  Felletin 2050  Porteurs de paroles sur le marché
Provoquer la rencontre et la réflexion sur l’espace public autour de projections pour l’avenir de Felletin
De 11 h 30 à 15 h 15  Voyage en train
Felletin – Busseau-sur-Creuse – Felletin en compagnie de Frédéric Blin, guide spontané.
Prévoir un pique-nique à partager sous le viaduc de Busseau.
De 14 h à 15 h 30  Atelier du jeu de peindre dans le Closlieu
De 16 h à 18 h  Atelier de cartographie partir du texte Tout autour, 36001e commune de France, témoignages d’hospitalités
Texte sans fin écrit à partir des témoignages qui ont été, sont et seront envoyés au PEROU — laboratoire de recherche-action qui expérimente de nouvelles tactiques urbaines afin de fabriquer l’hospitalité tout contre la ville hostile.
18 h 30  Apéro-terrasse à la Petite Maison Rouge
20 h  Dîner du marché à la Gare
Venez partager vos victuailles du marché !
21 h  Soirée ciné surprise dans la Baraque à Méliès
Daguerréotypes de Agnès Varda
Documentaire modeste et local sur quelques commerçants d’un petit morceau de la rue Daguerre, un regard attentif sur la majorité silencieuse.


TÉLÉCHARGEZ L’INTÉGRALITÉ DU PROGRAMME > ICI