Actualité

RÉSIDENCE D’OLIVE MARTIN ET PATRICK BERNIER

DU 26 FÉVRIER AU 5 MARS 2018
LYCÉE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT À FELLETIN

Olive Martin et Patrick Bernier, en collaboration avec Quartier Rouge, inaugurent une résidence d’artistes au sein du Lycée des Métiers du Bâtiment sur l’année 2017-2018. Il s’agira de définir ensemble un protocole de résidence dans l’établissement pour les années à venir. 

En décembre 2017 un temps d’ateliers avec les élèves de CAP Taille de pierre et Charpente et les mentions complémentaires Peinture et Décoration, a eu lieu en collaboration avec les professeurs d’arts appliqués Valérie Franqueville et Anne-Marie Touanen et l’exposition Pendant l’exposition, les travaux continuent a été présentée du 12 décembre 2017 au 6 février 2018 au sein de l’établissement. 

 

À l’occasion de leur venue en février-mars 2018, ils expérimenteront cette fois-ci une collaboration avec les 1ères Technicien menuisier agenceur et travailleront sur une nouvelle version des Transats Nord-Sud, créés en 2016 et présentés dans l’exposition.


 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

MERCREDI 7 FÉVRIER 2018 À 17H
BUREAU DE QUARTIER ROUGE — PLACE DES ARBRES, FELLETIN


L’Assemblée générale de Quartier Rouge aura lieu dans les bureaux de Quartier Rouge au sein de l’entreprise Néolice.
Vous pouvez télécharger le bilan/dossier de presse de l’année 2017 > ICI
Bonne lecture !


Cette assemblée générale sera suivi d’un pot à la gare à 19h30 pour fêter l’achat de la gare !
Quartier Rouge achète la gare de Felletin !
Quartier Rouge travaille autour de la gare de Felletin depuis plusieurs années. Pour rappel, elle a loué le bâtiment voyageur pendant deux ans (2007-2008). Puis suite au rachat des bâtiments par la Communauté de communes Creuse grand sud elle avait signé un protocole d’accord (2011) en vue d’être locataire du bâtiment de la Petite vitesse à l’issue des travaux de réhabilitation. Dans ce cadre elle avait notamment organisé des ateliers participatifs (2012-2014) pour travailler sur les représentations, la mémoire qu’avaient les habitants de ce site.

Aujourd’hui Quartier Rouge achète à la Communauté de communes le bâtiment voyageur en vue d’y développer ses activités et d’activer un nouvel espace public. Des temps de concertation sur les usages et l’organisation de cet espace auront lieu dans les mois à venir au sein de l’association et avec les acteurs locaux. Des travaux importants s’y dérouleront par la suite. Toutes formes de contributions seront les bienvenues. Nous vous tiendrons au courant de cette démarche au fur et à mesure de son avancement.

Soyez tous les bienvenus pour fêter avec nous cet événement !


EXPOSITION — RÉSIDENCE

PENDANT L’EXPOSITION, LES TRAVAUX CONTINUENT
FINISSAGE > MARDI 6 FÉVRIER 2018 — DE 13H À 14H
LYCÉE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT À FELLETIN


Exposition d’Olive Martin et Patrick Bernier

Olive Martin et Patrick Bernier, en collaboration avec Quartier Rouge, inaugurent une résidence d’artistes au sein du Lycée des Métiers du Bâtiment sur l’année 2017-2018. Il s’agira de définir ensemble un protocole de résidences dans l’établissement pour les années à venir. Pour amorcer la rencontre et la réflexion avec les différents hôtes du lieu : élèves, équipe pédagogique, direction…, ils offrent à tous regards et manipulations, des œuvres issues de collaborations avec des artisans et une sculpture-outil détournant un matériel de construction emblématique des métiers du bâtiment.

Bâtiment principal du LMB à Felletin

Ouvert à tous !Avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine et du Rectorat.


RÉSIDENCE DE BORIS NORDMANN

COMMENT SE PRÉPARER AU RETOUR DU LOUP SUR LA MONTAGNE LIMOUSINE
DU MERCREDI 13 AU VENDREDI 15 DÉCEMBRE 2017


Dans le cadre de la programmation 2017 de Quartier Rouge et du cycle Animal dédié à l’exploration des relations que l’homme entretient avec l’animal, Quartier Rouge a invité Boris Nordamnn à venir présenter son travail (www.borisnordmann.com). Artiste-chercheur depuis 2004, il est aussi formé en biologie et en anthropologie. Après avoir rencontré plusieurs acteurs localement (éleveurs, piégeur, naturalistes..), il souhaite travailler sur une création artistique à vocation de médiation sur le conflit lié au prévisible retour des loups sur la montagne limousine.

Pour réaliser ce projet il s’entoure d’un comité de pilotage composé d’éleveurs, d’une association de protection de l’environnement, d’un chasseur, d’un maire, du parc naturel régional du Plateau de Millevaches, d’une chercheuse en humanités environnementales, d’un guide de moyenne montagne et d’une propriétaire de chevaux. La composition exceptionnelle de ce groupe témoigne d’un désir partagé d’anticiper le retour prévisible des loups sur le territoire très boisé de la Montagne Limousine par l’acquisition de connaissances, d’outils et par une forme de concertation nouvelle.


 

SOIRÉE PROJECTION

QU’EST-CE QU’ON REGARDE ?
MERCREDI 29 NOVEMBRE 2017 À 20H45
CINÉMA LE COLBERT À AUBUSSON


Qu’est-ce qu’on regarde ? — Une soirée de projections issue de l’Atelier du spectateur. 

De mars à octobre, un groupe de personnes, mouvant et hétéroclite (habitants, lycéens, résidents du CADA de Peyrelevade), s’est réuni sept après-midi pour regarder des documentaires de création. Accompagné par L’œil Lucide (association de soutien du cinéma documentaire installée en Dordogne) qui leur a transmis des éléments pour mieux comprendre ces images et les analyser, le groupe a échangé, discuté, argumenté pour vous proposer cette soirée de projection.

Le sujet : Qu’est ce qu’on regarde ? abordera cette question à travers cinq films extrêmement différents dans leurs formes et dans leurs sujets.

En partenariat avec le Lycée Eugène Jamot, l’Œil Lucide et le cinéma Le Colbert. Dans le cadre du Mois du Film Documentaire.


Au programme :


L’illusionniste de Alain Cavalier, tiré de la série Portraits, 1991 — 12 min — Prod Caméra One, Douce, La Sept  —  France

L’illusionniste est un court métrage qui met en scène une illusionniste, Antoinette, qui, tout au long des scènes explique pourquoi elle a choisit ce métier et accompagne son discours de petits tours de magie.

« Archiver le travail manuel féminin ». Ces portraits sont des rencontres que je voudrais garder de l’oubli, ne serait-ce que pendant les quelques minutes où elles sont devant vous. Ce sont des femmes qui travaillent, qui font des enfants et qui, en même temps, gardent un esprit d’indépendance. J’ai tourné vingt portraits. Mon désir est d’archiver le travail manuel féminin. Mon espoir est qu’entre le premier et le dernier portrait, ce soit aussi l’histoire du travail d’un cinéaste. Comment filmerai-je ma soixante dix huitième rencontre ? J’ai choisi cette courte durée de treize minutes environ pour plusieurs raisons : ne pas ennuyer, échapper à toute coupure, réaliser le film vite, dans un élan et sans trop de ratures. Je ne suis pas un documentariste. Je suis plutôt un amateur de visages, de mains et d’objets : j’aime la générosité de ces femmes qui acceptent que je les filme. Rendre compte de la réalité ne m’attire pas. La réalité n’est qu’un mot, comme sa sœur jumelle, la fiction, que je pratique par ailleurs, avec un plaisir différent. Alain Cavalier



Quelque chose des hommes
de Stéphane Mercurio, 2015 — 27 min — Prod Iskra — France

Un film impressionniste, fait de corps, de gestes, de récits de la relation des hommes à la paternité et à la filiation. Seule femme, la cinéaste s’est glissée avec sa caméra dans l’intimité de ces hommes au cours des séances de prises de vue « père et fils » du photographe Grégoire Korganow, pour saisir quelque chose des hommes. Mission impossible et pourtant…



Le drame du taureau
de Lucien Clergue, 1965 — 10 min — Prod les films du jeudi — France

La corrida filmée au plus près du taureau, que ce soit dans son enclos avant la corrida, dans l’arène lorsqu’il affronte le torero, ou encore sur la remorque du véhicule qui le conduit chez le boucher à travers les rues de la ville en fête. Ce procédé ajoute à la dramaturgie et on sent d’autant plus l’ambiance, la tension qui règne pendant la corrida et l’émotion qui jaillit devant l’agonie et la liesse qui explose après sa mise à mort. Un point de vue inédit sur ce spectacle de mort.



Yuyu de Marc Johnson, 2014 — 15 min — Prod ARTPORT_making waves — France et USA

Yuyu est un double portrait traversant la province de Chóngqìng en Chine qui révèle le sacre du printemps d’un apiculteur nommé Shé Zuǒ Bīn. Dans l’espoir de retrouver un équilibre environnemental dans la vallée du Yangtze, Shé Zuǒ Bīn s’ouvre à la transe et fait corps avec l’univers.


Durée de l’ensemble des films : 1h24 (une entracte aura lieu en milieu de soirée)
Tarifs : 7€ (plein), 6€ (réduit).



 

ATELIER SONORE

LES FABLES DE L’AUTO-TUNE
MARDI 14 ET JEUDI 23 NOVEMBRE ET JEUDI 7 DÉCEMBRE 2017
COLLÈGE JACQUES GRANCHER À FELLETIN


Un atelier sonore au Collège de Felletin
Les Fables de l’Auto-Tune par Hélène Magne et Jean-Baptiste Bayle

Avec des élèves de 3e du collège Jacques Grancher, en collaboration avec les professeurs Michelle Collette (français), Nicolas Renou (musique) et Rosa-Line Gouraud (arts-plastiques).

L’Auto-tune ou faire parler l’impossible. Écrire, penser et parler du point de vue des animaux, des végétaux, du point de vue de ceux qui ne se servent pas de la langue des hommes. Faire parler les non-humains dans notre langue avec un outil qui permet de fabriquer de la parole ou de transformer la notre : l’Auto-tune. Des boom-box, haut-parleurs diy seront fabriqués par les élèves et diffuseront les créations sonores dans le collège à l’issue de l’atelier. Ces boom-box seront l’objet d’un partenariat avec Les Michelines, atelier de sérigraphie basé à Felletin.

Avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine et du Rectorat dans le cadre des Parcours d’éducation artistique.



 

CONCERT !

LES HARRY’S + BONNE HUMEUR PROVISOIRE
JEUDI 21 SEPTEMBRE 2017 — 20H
LA PETITE MAISON ROUGE — FELLETIN


LES HARRY’S — ce sont six jeunes adultes avec autisme qui pratiquent l’improvisation bruitiste dans la pure tradition des combos libres de l’expérimentation sonore. On ne peut s’empêcher de penser à des groupes comme le No-Neck Blues Band, les expériences des membres de Sonic Youth, les ritournelles de Fred Le Junter ou les premiers Comelade… Décalez-vous un instant et vous verrez les choses autrement. C’est le pari qu’a fait l’équipe de l’Hôpital de Jour d’Antony et celle de Sonic Protest permettant aux membres du groupe un espace d’expérimentation hors du commun. Et c’est avec des instruments professionnels ou construits sur place que les jeunes s’expriment et prennent à leur façon la parole : une batterie, des percussions, un accordéon, des synthétiseurs divers, des guitares en opentuning, des slides, des Kalimbas homemades et des microphones. Des micros où s’inventent et se tissent des chansons dans l’instant, où se mêlent des emprunts à la pop-culture et la télé, des comptines pour enfants et des jeux vocaux inouïs.

Les Harry’s secouent tout autant les préjugés sur l’autisme et ceux qui en sont porteurs que sur la rigidité d’accès des musiques expérimentales. Dans ce contexte, rien de plus naturel que de se laisser porter par une expérience de la musique jouée au plus près du sensible avec tout l’engagement nécessaire. L’autisme n’enferme qu’à condition qu’on ne l’écoute pas. Les Harry’s savent se faire entendre. Comme disait Quentin, l’un des membres du groupe : “ Sur scène ce soir, on va montrer tout c’qu’on a, on va peut-être se planter, mais si c’est le cas, on tombera avec les honneurs, les guitares hurlantes et le rock dans nos coeurs… »


Aussi, L’association Les Michelines aura le plaisir de recevoir Les Harry’s, les mardi 19 et mercredi 20 septembre prochain dans le cadre des « accompagnements de projets personnalisés » que l’association mène tout au long de l’année. Il s’agira de faire découvrir l’atelier et la technique de la sérigraphie aux six membres du groupe et de les assister dans la réalisation d’images imprimées qui orneront leurs K7 musicales et les t.shirts mis en vente lors de leurs différents concerts. Alors rendez-vous le jeudi 21 septembre à la petite maison rouge (Felletin) pour le plaisir des yeux ET des oreilles !!!!


Le projet Harry’s est porté par l’association Sonic Protest et la fondation L’Élan Retrouvé


Texte extrait du dossier de présentation à consulter > ICI
Leur album Ggost > 
Et des vidéos en guise de mises en bouche > Vidéo 1 — Vidéo 2 — Vidéo 3


 + BONNE HUMEUR PROVISOIRE


Suite à une grande exposition universelle au soleil, un apport inquiétant en Vitamine D, et des bouts de bois échoués sur la Grève. De la Transe bricolée et biomécanique…
Une sorte de musique traditionnelle d’un pays plus tard dans un temps moins loin.

http://bonnehumeurprovisoir.free.fr

 

 

 

 



 

FÊTE DE LA MONTAGNE LIMOUSINE

VENDREDI 22, SAMEDI 23 ET DIMANCHE 24 SEPTEMBRE 2017
NEDDE


La Fête de la Montagne Limousine est la fête où celles et ceux qui vivent et travaillent sur la Montagne limousine se rencontrent, débattent et construisent une vie commune.
Ouverte à tous, c’est une fête gratuite avec des concerts, un marché de producteurs, des stands de présentation du savoir faire local, des animations, des débats, des films, des buvettes et mille et une occasions de rencontres.

C’est le lieu idéal pour que se parlent, débattent, s’amusent et réfléchissent ensemble les habitants et habitantes de la Montagne.
Retrouvez toute la programmation de la Fête de la Montagne Limousine > ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

ÉCHAPPÉE ART CONTEMPORAIN EN LIMOUSIN

LUNDI 2 OCTOBRE 2017
FELLETIN ET MOUTIER D’AHUN


Depuis 2010, Les Échappées invitent à sillonner le territoire limousin pour aller à la rencontre d’oeuvres, d’artistes et de lieux dédiés à l’art contemporain. Le programme du 2 octobre propose de découvrir à quel point la Creuse est un territoire investi par les artistes et designers. Organisée avec l’association Quartier Rouge, la première partie de l’Échappée a lieu dans le quartier de la gare de Felletin, où nombre de créateurs se sont installés. Le second temps du parcours permettra de découvrir en avant-première une partie du programme de la Festive 2017, un rendez-vous annuel organisé par La Métive – résidence d’artistes au Moutier d’Ahun.

Déroulé de la journée
15H — RDV à la gare de Felletin à 15 mn d’Aubusson
Rencontre avec les plasticiens Laurie-Anne Estaque et Aurélien Mauplot et le sculpteur Vincent Dubourg. Visite de l’atelier partagé de design Le 333. Découverte de l’atelier de sérigraphie Les Michelines. Tirage de tarot par Pierre Redon autour de l’oeuvre Les Sons des Confins, un voyage initiatique, sonore et visuel.

17H15 — RDV à La Métive à 35 mn de Felletin / 20 mn d’Aubusson
2 rue Simon Bauer – 23 150 Moutier d’Ahun
Rencontre avec les plasticiens Alexandre Chanoine et Marc Simonart dans leur atelier éphémère. Rencontre avec Delphine Ciavaldini, plasticienne et scénographe, autour de sa nouvelle installation. Présentation de l’exposition collective Arpenter, rencontrer, raconter — 10 ans de photographes en résidence à La Métive.


Gratuit sur réservation : contact@cinqvingtcinq.org — 05 87 21 30 54 — www.cinqvingtcinq.org



 

GUIDE CINQ/25

ART CONTEMPORAIN EN LIMOUSIN


Le nouveau guide de l’Art Contemporain en Limousin vient de paraître, il couvre la période de septembre à décembre 2017.

Créé en 2008, CINQ,25 réunit et fédère 23 structures professionnelles qui produisent, diffusent et soutiennent la création plastique contemporaine en Limousin.

Musées, centres d’art, collections publiques, galeries associatives, collectifs d’artistes, lieux de résidence, école d’art… tous développent des projets artistiques singuliers et de qualité qui prouvent la diversité, la vitalité et la richesse de l’art contemporain de ce territoire.

Cette fédération poursuit un but d’intérêt général, la promotion de l’art contemporain et le développement de l’accès du plus grand nombre à la création plastique, et oeuvre à la professionnalisation et à la structuration du secteur des arts visuels.

Retrouvez toute l’actualité en téléchargeant le guide > ICI