Actualité

CHANTIERS PUBLICS — CHANTIERS COLLECTIFS

LES 18, 20, 26, 27 ET 28 JUIN 2018 DE 9H30 À 18H
À LA GARE DE FELLETIN

La Gare accueillera un premier événement public cet été :
Horizons géographiques #2  — qui s’y déroulera du 20 au 28 juillet !

Afin de préparer les espaces nous vous invitons à venir enlever de la peinture écaillée et des moquettes, démonter de la robinetterie, construire un espace d’atelier fonctionnel.

Il y en a pour tous les goûts, venez avec votre tenue de chantier et vos outils !


N’hésitez pas à nous prévenir de votre venue au 06 89 98 39 68



INSTALLATION SONORE

IL FAUT DE TOUT ARBRE POUR FAIRE UNE FORÊT
DU 1ER AU 31 MAI 2018 À BUGEAT EN CORRÈZE


Il faut de tout arbre pour faire une forêt est une installation sonore du collectif La Gaillarde et de Cédric Peyronnet

Ce projet explore les dimensions de l’arbre et de la forêt dans ses aspects symboliques, historiques mais aussi scientifiques et économiques.
Fruit d’une collecte conduite par Florence Evrard et le collectif LA GAILLARDE depuis plusieurs années, d’abord en Limousin, puis auprès de «spécialistes des arbres et de la forêt», cette installation sonore est une invitation à écouter la parole d’agriculteurs, d’enfants, de retraités, de promeneurs, de scientifiques, d’artistes, de forestiers…Elle met en avant la multiplicité des expériences et des récits, militant pour une écologie humaine respectueuse des diversités : IL FAUT DE TOUT ARBRE POUR FAIRE UNE FORET.
L’installation utilise le dispositif OHM (Musée d’histoires orales) produit en 2008 par Treignac Projet et Quartier Rouge
Pour en savoir plus > Le site internet
À l’écoute place de l’église à Bugeat aux horaires d’ouverture de l’église



 

FESTIVAL LES NUITS NOIRES

JEUDI 24 MAI 2018 DE 20H À 22H45 — OUVERT À TOUS
QUARTIER DE LA GARE ET SALLE TIBORD À FELLETIN


Le festival les Nuits Noires se déroulera cette année du 22 au 25 mai 2018

La soirée du 24 mai aura lieu à Felletin et mêlera un spectacle dans la Baraque à Méliès, un bar à son à la Petite Maison Rouge, un concert et des projections à l’Espace Tibord, avec des ateliers de sérigraphie avec les Michelines et de Light Painting (dans la limite des places disponibles).
Des teasers sonores créés dans le cadre d’un atelier porté par Quartier Rouge et mené par Julien Defaye et Frédéric Blin avec des collégiens de la cité scolaire Eugène Jamot seront présentés lors de cette soirée.

 

 

 

 

 



RÉSIDENCE D’OLIVE MARTIN ET PATRICK BERNIER

DU 30 AVRIL AU 05 MAI 2018
LYCÉE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT DE FELLETIN

Olive Martin et Patrick Bernier, en collaboration avec Quartier Rouge, inaugurent une résidence d’artistes au sein du Lycée des Métiers du Bâtiment sur l’année 2017-2018. Il s’agira de définir ensemble un protocole de résidences dans l’établissement pour les années à venir.

Ils poursuivront leur collaboration avec les 1ère TMA (Technicien Menuisier Agenceur) et iront présenter cette résidence auprès des étudiants de l’ENSA Limoges.

 

 

 



 

ANNONCE

QUARTIER ROUGE RECRUTE


À partir d’avril/mai 2018, Quartier Rouge recrute en service civique pour accompagner la médiation de ses projets. Les conditions de recrutement et la description de la mission sont détaillées dans le document ci-joint > ICI

CV et lettre de motivation à envoyer avant le 4 mai à : production@quartierrouge.org 



 

RENDEZ-VOUS PUBLICS > reportés à l’automne

RENCONTRE AVEC JEAN-MARC LANDRY
ÉTHOLOGUE PASTORALISTE
DIMANCHE 13 MAI 2018 À 10H — REPORTÉ À L’AUTOMNE
ESPACE TIBORD, RUE DES FOSSÉS À FELLETIN


COMPRENDRE LES LOUPS POUR PROTÉGER LES TROUPEAUX

«Jusqu’à aujourd’hui, nous avons pensé en tant qu’humain pour protéger nos bêtes. L’objectif de notre projet est de penser loup, seul voie possible pour sortir de l’impasse dans laquelle nous nous sommes fourgués.» J-M. Landry

Le jour le pelage mimétique des loups les dissimule. Jean-marc Landry et son équipe les observent la nuit. Avec une caméra infrarouge, un loup apparait en clair (chaud) sur le terrain sombre (froid). Ainsi, leur relation avec les chiens de protection, les troupeaux et le reste du milieu devient lisible. Les recherches de Jean-marc Landry ont une renommée internationale. Ces dernières années, il s’attache à comprendre leur relation au milieu pastoral français (projet CanOvis). Il a filmé des situations qui ne s’inventent pas, comme celle d’un renard mettant un loup en fuite. Dans ses dernières recherches, il montre l’importance de prendre en compte la personnalité des individus loups pour la protection des troupeaux.

Nous vous accueillerons dès 10h à l’Espace Tibord de Felletin avec thé et café, de manière à commencer tous ensemble à 10h30. Jean-Marc Landry composera une conférence à partir de ce que vous lui demanderez. Préparez vos questions !

Cette invitation de Jean-Marc Landry par Quartier Rouge intervient dans le cadre de l’accompagnement de l’artiste Boris Nordmann dans la création d’une Fiction corporelle Loup.

Avec le soutien du PACT (dans le cadre d’une convention entre le PNR de Millevaches en Limousin, la Région Nouvelle-Aquitaine et la DRAC Nouvelle-Aquitaine).
Renseignements  production@quartierrouge.org   06 89 98 39 68



 

GAROU CONTACT

STAGE DE DANSE ÉTHOLOGIQUE
DU LUNDI 14 AU VENDREDI 18 MAI 2018 — REPORTÉ À L’AUTOMNE
AU VILLARD ENTRE GENTIOUX ET ROYÈRE-DE-VASSIVIÈRE


COMME DES LOUVETEAUX,
JOUER À DEVENIR LOUPS

Avec
Jean-Marc Landry : Éthologie des loups en milieu pastoral
Mathilde Monfreux : danse, état de groupe
Boris Nordmann : devenir animal
Quartier Rouge : Production
Photo : Morgan Bricard

«Pouvons nous apprendre sur les loups en les singeant ? Une pratique de Contact Improvisation peut-elle nourrir l’étude du comportement des loups ? Et réciproquement ? Cette rencontre peut elle donner des outils à des éleveurs face au retour des loups ? Voici un stage de printemps, dans le Parc naturel de Millevaches en Limousin, au milieu d’élevages paysans, entre studio et prairie, forêt et brebis. Il s’adresse à des personnes à l’aise pour expérimenter d’autres usages de soi par le mouvement. Une proposition liée à la Fiction corporelle loups en cours d’écriture.»
Boris Nordmann

À propos de Jean-Marc Landry
Le jour, le pelage mimétique des loups les dissimule. Jean-marc Landry et son équipe les observe la nuit. Avec une caméra infrarouge, un loup apparait en clair (chaud) sur le terrain sombre (froid). Ainsi, leur relation avec les chiens de protection, les troupeaux et le reste du milieu devient lisible. Les recherches de Jean-marc Landry ont une renommée internationale. Ces dernières années, il s’attache à comprendre leur relation au milieu pastoral français (projet CanOvis). Il a filmé des situations qui ne s’inventent pas, comme celle d’un renard mettant un loups en fuite. Avec lui, nous parlerons de protection des troupeaux, et discuterons ses dernières hypothèses sur les stratégies de chasses et l’effet de la personnalité des individus loups. «Jusqu’à aujourd’hui, nous avons pensé en tant qu’humain pour protéger nos bêtes. L’objectif de notre projet est de penser loup, seul voie possible pour sortir de l’impasse dans laquelle nous nous sommes fourgués.»

Mathilde Monfreux
«Une intention sous jacente à mes interventions s’appuiera sur l’idée que bouger ensemble nous permettra de mieux penser (autrement) ensemble, ici dans ce contexte mis en place par Boris pour anticiper un possible retour du loup. Je partagerai des outils liés au contact-improvisation et des dispositifs d’improvisation de groupe qui viendront augmenter nos perceptions individuelles et collectives liées à notre relation à l’espace, à un unisson, à un faire- ensemble. A partir d’un travail sensible sur la question de la peau, et du regard, nous visiterons comment créer du groupe, jouer de l’idée de la meute, de la proie, de l’adaptation à un territoire – fictionnant ou incarnant notre possibilité de devenir loup tout en faisant communauté humaine pendant quelques jours.»

Infos pratiques
Participation aux frais 380€ avant le 20 avril, 460€ après le 20 avril, hébergement et nourriture comprise. Arrhes à l’inscription : 150€.
Le lieu
Aux gîtes, dans le studio et les environs des « Plateaux Limousins » —  hameau Le Villard — 23460 Royère-de-Vassivière
Accueil des participants hébergés sur place le dimanche 13 mai entre 18h30 et 21h.
Départs à partir du vendredi à 17h, hébergement possible jusqu’au samedi à 10h.
Hébergement en dortoirs de six personnes, à deux pas du studio.
Dormir en chambre individuelle est possible (et plus couteux), venir avec sa tente est possible (et plus économique), suivre le stage sans hébergement est possible aussi…
Les repas seront préparés en autogestion par le groupe, autogestion facilitée par Julie Olivier. Nous aurons fait les courses auparavant : pensez à nous informer de vos éventuels besoins et restrictions alimentaires au moment de votre inscription.
Pour des questions relatives au contenu, vous pouvez joindre Boris Nordmann, 06 86 51 56 53, borisnord@gmail.com.
Pour des questions sur les alternatives d’hébergement, appeler ou écrire à Julie Olivier au 06 89 98 39 68.

Pour vous inscrire, envoyer directement un email à Julie Olivier production@quartierrouge.org en indiquant la pratique que vous avez du contact improvisation, vos éventuels besoins et restrictions alimentaires.


Jean-Marc Landry > http://ipra-landry.com/
Mathilde Monfreux > www.mathildemonfreux.com
Boris Nordmann > http://borisnordmann.com/


RENDEZ-VOUS PUBLICS

EXPOSITION — RENCONTRE
LA CARTOGRAPHIE DE VOTRE VIE TIENT DANS VOTRE MAIN
EXPOSITION VISIBLE DU 22 MARS AU 5 AVRIL 2018 — MAIRIE DE FELLETIN
AUX HEURES D’OUVERTURE DE LA MAIRIE — SALLE DES MARIAGES
RENCONTRE-VERNISSAGE LE VENDREDI 23 MARS 2018 à 16h30


 

EXPOSITION des dessins réalisés par les enfants lors de l’atelier La cartographie de votre vie tient dans votre main animé par Laurie-Anne Estaque, artiste installée à Felletin, sur une proposition de l’association Quartier Rouge.

Ces ateliers qui se sont déroulés du 18 septembre au 20 octobre 2017 au sein de l’établissement avec les élèves de l’école de Felletin, ont concerné toutes les classes : du CP au CM2 + une classe Ulis, soit 82 élèves. Durant cet atelier, les enfants se sont initiés à la notion de cartographie. Ils ont observé et décrit des cartes, se sont familiarisés à la technique du dessin cartographique, ont décelé ses codes et ont créé leur propre lexique afin de produire la carte intime de leur vie…

Le vendredi 23 mars à 16h30, les enfants accompagnés par Laurie-Anne Estaque et les maîtres et maîtresses de l’école vous présenteront les travaux réalisés.

À cette occasion, Quartier Rouge vous présentera une sélection d’œuvres empruntées au FRAC-Artothèque du Limousin autour de la thématique de la cartographie, des codes et des signes.

Les ateliers ont été financé par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et le Rectorat
Exposition des œuvres du FRAC-Artothèque du Limousin dans le cadre de l’adhésion au FACLIM de la mairie de Felletin


 

RÉSIDENCE BORIS NORDMANN

COMMENT SE PRÉPARER AU RETOUR DU LOUP SUR LA MONTAGNE LIMOUSINE
LES 12 ET 13 MARS 2018

Le temps de travail proposé ce mois-ci sera une rencontre avec Gérard Vionnet, éleveur dans le Jura ayant réussi à mettre en place une cohabitation acceptable entre son troupeau et les loups et un arpentage autour de l’ouvrage Les Diplomates, Cohabiter avec les loups sur une nouvelle carte du vivant de Baptiste Morizot.


 

RÉSIDENCE D’OLIVE MARTIN ET PATRICK BERNIER

DU 26 FÉVRIER AU 5 MARS 2018
LYCÉE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT À FELLETIN

Olive Martin et Patrick Bernier, en collaboration avec Quartier Rouge, inaugurent une résidence d’artistes au sein du Lycée des Métiers du Bâtiment sur l’année 2017-2018. Il s’agira de définir ensemble un protocole de résidence dans l’établissement pour les années à venir. 

En décembre 2017 un temps d’ateliers avec les élèves de CAP Taille de pierre et Charpente et les mentions complémentaires Peinture et Décoration, a eu lieu en collaboration avec les professeurs d’arts appliqués Valérie Franqueville et Anne-Marie Touanen et l’exposition Pendant l’exposition, les travaux continuent a été présentée du 12 décembre 2017 au 6 février 2018 au sein de l’établissement. 

 

À l’occasion de leur venue en février-mars 2018, ils expérimenteront cette fois-ci une collaboration avec les 1ères Technicien menuisier agenceur et travailleront sur une nouvelle version des Transats Nord-Sud, créés en 2016 et présentés dans l’exposition.